Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 21:56

Emma, tel est son nom. Le Roi arthur avait son Excalibur, Alexandre le grand avait son Bucéphale, et moi, dernier des grands conquérants de ce monde, j'ai Emma Roberts.

Emma, pour toi, je décrocherai la lune, pour toi je briserai des montagnes, pour toi j'assecherai les mers. Pourquoi ? j'en sais fucking rien du tout. Mais on fait ce genre de truc quand on est un amoureux maudit.
Car oui je suis maudit. Et cette malédiction s'eppelle E-M-M-A-R-O-B-.. enfin voilà quoi...
Qui est Emma Roberts ? se demande l'internaute las d'errer sur le net pour tromper son ennui, en caleçon devant son ordinateur acheté chez surcouf, la télé en sourdine à côté, et une couille dans la main ?
Et bien je vais te répondre sale accroc, junky à mon blog, je vais te répondre car tu mérites que je te prette de l'attention. Non pas parce que tu es smart, chic et que tu as du bagout, mais parce que tu cliques sur mes pubs et que du coup je peux meubler mon futur appart chez Habitat.
Emma Roberts est une jeune actrice qui commence à bien cartonner les teen movie américains. On l'a vu dans Aquamarine, Blow, Wild Child et bientôt dans Palace pour chiens, ce dernier allant définitivement projeter Emma au rang de superstar.
Emma joue bien la comédie, Emma est belle, jeune, fraiche, à la limite de l'anoréxie, bref elle réveille le loup qui est en moi. Quand je vois Emma à l'écran, j'eructe ma jouissance façon Tex Avery, au grand déplaisir de ma compagne, ainsi que de ma braguette. Les deux étant déformées de tristesse et de jalousie.

La passion du début est touchante, mais cet amour ne peut vivre au grand jour. D'abord parce qu'Emma ne répond pas à mes lettres, mais aussi et surtout parce que je ne peux pas vraiment réveler au public la façon dont je l'ai découverte. Moi, le puissant guerrier viril, le torse toujours en avant, vociférant sur les faibles, crachant ma bile sur mes ennemis, les muscles saillants et le poing toujours vers l'avant. Signe de mon incessante soif de puissance et de gloire.
Moi, le rêve de toute une génération, je ne peux dire que j'ai appris à aimer Emma Roberts en regardant Aquamarine... un film avec des sirenes de 16 ans... Wild Child.... un film avec une américaine gossip qui subit l'éducation frigide d'un pensionnat anglais.. et Palace pour chiens... où Emma heberge des gentils toutous dans un hotel abandonné. Bref tout un pan du cinéma reservé aux petites fouillasses(*) de 15 ans.
Non, je ne peux pas l'avouer. Je perdrais immédiatement toute crédibilité.
Alors Emma Roberts, désolé ma puce, mon bébé, mais je te classe dans la catégorie Amour de la honte. Un amour que je dois garder secret, sous peine de lose.
Je dois te classer avec mes autres hontes, au nom de l'humanité. Car j'ai un devoir : donner l'exemple.

Emma roberts tu iras rejoindre mes amours secrets tel que le film Invasion USA, où chuck norris défonce le cul à lui tout seul à pleins de terroristes. Même qu'il a pas besoin de faire des enquêtes il sait d'avance où vont se passer les attaques, et il anticipe tout et cartonne partout à la grande surprise de tout le monde.

















Emma Roberts tu iras rejoindre ma passion inavouée du massage facial. Un massage que j'apprecie particulièrement puisque je pousse des petits cris d'orgasme toutes les 20 sec, faisant passer Vincent Mc Doom pour un mec super viril à côté de moi.

Ou encore la collection de Santiags aux couleurs criardes. Passion sur laquelle je ne m'étendrai pas.
Mais force est de constater que la santiag aux couleurs vives est un objet fascinant. Au niveau de l'esthetique, comme de la symbolique.
Mais j'ai dis que je ne m'étendrai pas sur le sujet. Alors ferme ta putain de gueule.











Voilà ! Emma Roberts, vu le nombre de fois que j'ai laché ton nom dans cet article, tu vas surement tomber sur mon blog quand tu googliseras ton nom (nous les stars, on le fait tous). Alors je voulais simplement, et en guise de conclusion de notre amour, te dire ces mots simples, et pourtant si chers à mon coeur :

Emma, quand je pense à toi, tu me rends cardiaque. Mon coeur bat à la chamade, et j'ai des courbatures au bras gauche.



(*) Ce mot sera à la mode d'ici quelques mois, je te parie un meuble de chez habitat.

Partager cet article

Repost 0
Published by Monsieur Poulpe - dans Livin' la vida loca
commenter cet article

commentaires

gffeef 27/04/2010 17:25


En tappant "couille dans un presse agrume" sur google, cette page arrive en 4ème.


cozic 24/09/2009 18:38


Salut dark ou mr poulpe ou.../ enfin comme tu veux :


honnétement , j'aimerais bien faire t'as connaissance , alors , vuque je me sens un peu seul la , je me suis dit , je vé étre dingue , je vais essayer de sympatiser avec MR POULPE...... sauf que je
sais pas si je vais étre connecter cette semaine , car j'ai gueulé tout se que je penssais au oreils de ma soeur , punition presque certaine , alors


a+


Damien 06/03/2009 09:23

Salut Dark !

Dis moi, dans tout ça tu ne nous a pas dit clairement ce qu'en pensais ta copine ... si du moins tu lui as clairement dit.

Sinon, sache qu'en tapant Emma Roberts sur google, tu n'es pas référencé ... ou après la 10ème page, mais je n'avais pas le courage d'allé plus loin. t oui, y a pas que la répétition qui compte, mais la pertinence ;)

je pense que je vais changer de couilles ...

tshuss

Slim Cognito 04/03/2009 21:43

Je me confesse parce que j'ai bien ri: Moi aussi j'avais une couille dans la main gauche à la lecture de cette article... Un coup de maître...

Dunkel 02/03/2009 20:56

Je vais populariser le terme "fouillasses" pour toi !

Le Blog En Mode Corporate

  • : Le blog de Monsieur Poulpe
  • : Si internet a été créé, c'était pour y placer ce blog sur un coussin en velours.
  • Contact

<3

facebook.pngtwitterinsta

Recherche

Le geek c'est chic :


tshirtmmg-copie-2.jpg

 

tshirtkarateboy1.jpg