Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 14:52

aboutportant1.jpg

Je vais faire un coming-out dont j'ai honte, avant, je ne voulais pas entendre parler du "cinéma français", c'était très réducteur de ma part, et le film dont je vais parler tord completement le cou à mes préjugés de raciste culturel que j'étais.

A vrai dire, bien plus que ce film, c'est le réalisateur du-dit film qui m'a fait complètement changer d'avis sur le sujet.

Sans tomber dans le fanboy-isme, Fred Cavayé, le réalisateur a su me faire accepter le fait que oui, des scénaristes français sont capables d'écrire des histoires cools, que oui, des réalisateurs sont capables de filmer de l'action dite "classe", et que oui, des acteurs sont capables de ne pas surjouer ou d'être tout simplement crédibles dans des films d'action.

 

Jusqu'à l'année dernière, je pensais sincèrement que le chromosome du comédien français l'empechait de jouer dans des films d'action. Je sais, c'est terrible, j'étais un sale xénophobe.

Et puis Fred Cavayé est arrivé, tel Martin Luther King, et m'a ouvert les yeux avec son premier film "Pour Elle", dont j'ai déjà parlé sur ce blog.

Alors résumer un réalisateur à un seul film, c'est souvent réducteur, surtout quand il n'en fait qu'un. A savoir que Pour Elle a depuis subit un remake américain (oui en moins d'un an après sa sortie) avec Russel Crowe qui sort dans 15 jours.

Du coup fatalement, tout le monde attendait ce nouveau bébé made in cavayé du gentil nom d'"A bout portant". Un titre qui annonce tout de suite la couleur.

 

Car s'il y avait bien eu un probleme avec Pour Elle, c'était la promo du film. Pour Elle avait été vendu en france (l'affiche, la bande annonce etc) limite comme un film d'amour dramatique, alors que pas du tout, la France, frileuse du boul', n'avait pas vraiment suivi la ligne éditoriale du film, à savoir "un thriller d'action". Car oui, si l'on peut vraiment coller une étiquette sur le popotin de Fred Cavayé ce serait Thriller d'action.

Des films froids, durs, avec des personnages complexes, le tout enrobé de scènes d'action couillues avec un montage très rentre dedans.

 

C'est pourquoi Fred Cavayé se pointe avec un A bout portant vraiment taillé pour laisser passer un message simple au niveau de la promo, que ce soit au niveau du titre, de l'affiche, du casting, des bandes annonces : Ce film d'1H25 ne s'arrete jamais, et bourrine à tout va.

 

aboutportant2.jpg

A bout portant racontre l'histoire d'un mec , Samuel (Gilles Lellouche), simple interne dans un hopital qui va devoir faire évader un criminel notoire ( Roschdy Zem) pour sauver sa femme kidnappée.

 

Le scénario de base tient donc en deux lignes, et on peut y retrouver une thématique déjà propre à Fred Cavayé, l'histoire d'un monsieur tout le monde qui se retrouve projeté dans une situation extradordinaire de cinéma. Un thème déjà propre à John McTiernan que l'on retrouve un peu dans tous ses films.

Mais l'histoire de Fred Cavayé amène une masse incroyable de sous-intrigues, de guerre des polices avec l'excellent Gerard Lanvin qui se trimballe une gueule de salaud plus vraie que nature, de scènes d'action dantesque (les scènes dans le métro, j'y reviendrai plus tard), d'idées absolument géniales (comme la "communauté criminelle" parisienne qui se mobilise). Un scénario incroyablement dense qui finalement coule tout seul sans une masse de dialogues nauséabonds que l'on retrouve trop souvent dans les mauvais films français (oui, je suis xénophobe).

 

Je parlais tout à l'heure de la durée du film, 1H25, ça peut rebuter, mais non, quand on sort de la salle on a l'impression d'avoir vu un film beaucoup plus dense que ça. D'abord grace au scénario, qui amène un sacré tas d'idées, de rebondissements, et de situations très différentes, mais aussi grace à la réalisation des scènes d'action, qui compte une bonne demi-douzaine de passages "à couilles" grandiloquents.

Je m'explique, le tournage a été très compliqué car Fred Cavayé a amené son équipe en milieu urbain pour son film. Pas en banlieue par facilité comme ferait Luc Besson, mais en vraiment en plein Paris.

Par exemple, cette scène de course poursuite en plein métro parisien (les autochtones reconnaitront le bordel de la station Auber), est un véritable suicide au niveau de la production (on ne peut tourner que 4H par jour dans le métro), et pourtant on se retrouve avec une très longue scène ultra nerveuse dans les méandres du métro. Et puis la puissance du climax de la dernière scène du film mérite vraiment le coup d'être vue, on se retrouve avec les deux héros dans une situation surréaliste, où l'angoisse est viscerale.

 

Il était attendu au tournant. Avec ce film, Fred Cavayé prouve définitivement qu'il a les burnes d'un grand réalisateur d'action, la plume d'un très très bon scénariste, et un directeur d'acteur incroyable (Roschdy Zem doit prononcer une 20aine de phrases dans le film, et pourtant... j'ai l'impression d'assister à la naissance d'un tueur du cinéma).

Davy et moi recevons Fred Cavayé dans le prochain J'irai Loler sur vos tombes afin de parler d' About Portant, ainsi que son prochain projet dont l'histoire est très barrée et donne immédiatement la trique.

 

....

 

Mais je me rends compte que j'en fais trop. Je me rends compte que je n'en dis que du bien.. que ça peut paraitre exagéré.

En gros : je ne suis pas objectif parce que je surkiffe le film ainsi que le réalisateur.

Du coup il faudrait que je termine cette critique par une accroche coup de poing, sauf que voilà, je ne suis pas du tout objectif à propos de ce film.. Alors.. éventuellement je pourrais me tourner vers quelqu'un un peu plus réaliste quand aux qualités de ce long métrage.

J'ai beaucoup réfléchi, et puis j'ai trouvé la personne à qui demander, donc j'ai pris mon portable...

 

aboutportant4.jpg

 

A bout Portant de Fred Cavayé avec Gilles Lellouche, Roschdy Zem, Gerard Lanvin, le 1er décembre au cinéma.

Repost 0
Published by Monsieur Poulpe - dans Livin' la vida loca
commenter cet article
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 13:14

semaineenphoto.jpg

Avant, je me faisais chier à faire une mise en page, avec des photos classées par jour de la semaine, etc...  ça demandait un taff de fou au niveau organisation, et écriture, alors que je sais bien que le dimanche, c'est la journée la moins fréquentée par les internautes. maintenant je vais plus trop m'emmerder vu que je suis un vieux monsieur. Donc je vais littéralement vider mon iphone et voir ce que ça donne.

Allier flemme et professionnalisme, ça donne Monsieur Poulpe. Brllahh.

 

semaine791.jpg

à mon réveil, je me prends Bébéchat dans les gencives. Reflexe de cowboy, je choppe mon téléphone et la prend en photo.

puis un moment de blanc. On se regarde les yeux dans les yeux et rien ne se passe.

C'étit un vrai échange entre l'homme et l'animal. Ramassez vos dents Tarzan et Crocodile Dundee, voilà ce que c'est la communication avec les animaux : se regarder droit dans les yeux et pas comprendre ce qu'on fait ensemble.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

semaine792.jpg Salomé avait organisé un concours pour les 1 an de son blog, j'avais voulu y particper en faisant un joli dessin.

Dans grande bonté, elle l'avait refusé en disant genre "que c'était pas une belle preuve d'amour" et que décemment elle "pouvait pas mettre un dessin dans lequel je fais caca sur son ventre sur son blog".

Ok. Super.

 

J'étais un peu vexé, mais j'avais bien compris qu'il fallait pas faire de dessin avec du caca...

 

 

Alors je suis retournée à ma feuille de dessin....

 

 

 

 

semaine793.jpg... Et donc j'ai fais un truc vachement mieux, pleins de sous-entendus valorisants avec une superbe accroche "Poulpe défendant Salomé de la médiocrité".

Je lui tends ma feuille, très fier de mon oeuvre, et je me mange un "ça veut dire que sans toi je suis médiocre ?"

"... euh... ouais ?"

 

Mhmh j'ai pas du répondre le bon truc, parce que du coup elle a pas voulu de mon dessin.

 

Super.

 

 

 

 

 

 

 

 

semaine794.jpgEt pour finir cette semaine en photo, comment mieux résumer la chaîne Nolife qu'en une seule image ?

 

La fidèle borne d'arcade de la redaction de nolife, je passe devant, et je me dis que oui, touuuuutes les blagues sur les geeks sont justifiées rien qu'avec cette scène.

 

Une personne, que je ne nommerai pas, a joué sur la borne, dans un moment surement de furie en a fait tombé sa thune, ses papiers, son pass navigo, etc, puis est parti sans s'en rendre compte.

 

Aaahh.. le geek....

 

 

 

 

 

Cher lecteur, je te souhaite une bonne semaine.

Repost 0
Published by Monsieur Poulpe - dans Livin' la vida loca
commenter cet article
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 11:49

monopolymacdo.jpg

 

Je pense que le temps est assez passé pour pouvoir en parler à peu près sereinement.

C'est comme une mauvaise baise, sur le moment on donne des coups de reins, mais on voit bien qu'il y a une arnaque, que la fille a un monosourcil, ou que ses aisselles sont pas vraiment épilées, ou encore qu'un leger fumet s'echappe de ses pieds... Bref y a maldonne mais, quelque part on veut quand même y croire.

 

Et bah c'est exactement pareil avec ce rendez-vous annuel qui est désormais inscrit dans notre code génétique, tous les hivers... y a ce putain de jeu Macdonalds-Monopoly !

 

Et touuuuuus les ans ça recommence, et tu prends une orgie de maxi best of, et tu rentres vite chez toi, tu décolles tes vignettes, et tu les compares vite avec ton tresor de guerre pour voir si t'as ENFIN gagné les 150.000 €, ou la voiture que tu pourras jamais garer devant chez toi de peur de te la faire voler. Mais non. à chaque fois ton espoir retombe comme une crepe bretonne dans un poele : mollement avec un bruit gras.

Alors, de temps en temps, pour que la drogue te donne quand même un peu de bonheur, tu tombes sur un "Hamburger gagné!" du coup, tu peux pas t'empecher d'afficher un leger sourire. Parce que tu te complais dans la lose.

C'est ça l'enfer de la drogue ? Se satisfaire des petits bonheurs de seconde zone ?

 

Tout en sachant que la prochaine fois que tu iras au McDo pour acheter un Maxi Best-of afin de gagner éventuellement le gros lot, tu te maudiras d'avoir oublié chez toi la vignette "hamburger gagné!".

 

J'en veux beaucoup à Michel Monopoly et Jean-Marc MacDonald's d'avoir eu l'idée de ce jeu. C'est comme une alliance du mal.

Comme si deux super vilains s'étaient mis ensemble pour plonger la population dans un tourbillon d'espoir foireux.

Je sais pas pourquoi ils font ça, le premier venu dira "bah... sa fé de la pub??§" mais non c'est bien trop simple... je pense qu'ils oeuvrent pour une puissance maléfique extra-terrestre. Je le pense sincèrement.

C'est plus facile d'envahir la terre quand toute la population est occupée à coller des vignettes sur une feuilles en ayant le vague à l'âme.

Une population pervertie est plus simple à domestiquer, regarde Dubaï par exemple.

 

Cet echec social, je le garde précieusement. Cette carte de la honte où toutes mes vignettes que j'ai amoureusement collé y figurent (enfin, à part les 50 que j'avais en double et la dizaine de "hamburger gagné!"), je la conserve bien évidence sur mon bureau, pour me faire promettre que l'an prochain je ne tomberai pas dans le panneau.

Non je serai plus fort.

 

.... à... à moins que... à moins que l'an prochain ils décident -je parle de l'alliance de l'empire extra-terrestre bien sur - de faire croire qu'en fait c'est un simple jeu, et pour baisser nos soupçons, ils rajoutent des vignettes gagnantes ? Comme ça la resistance baissera sa garde ?

J'ai beau être le dernier bastion de l'humanité face à cette cruelle invasion, je n'en suis pas moins un homme.

Et j'ai des besoins.

 

150.000 euros je saurai quoi en faire, il faut que j'achète Kinect. Et une voiture de sport, pareil, quelque part j'en ai besoin, les 2 stations de métro qui me séparent de mon bureau sont souvent un peu trop remplies de gens, j'irai beaucoup plus vite en voiture de sport. Et puis... tous ces "Hamburger gagné!" je veux dire, c'est pas rien quand même !

Aujourd'hui ça coute cher de se nourrir ! Tous ces sdfs qui ont pas assez d'argent pour manger !

Oh mon dieu j'ai failli me faire avoir...

 

En fait C'EST COMPLETEMENT L'INVERSE !

 

EN FAIT CE JEU MONOPOLY-MACDONALD'S EST LA POUR NOUS AIDER ! MAIS OUI ! En fait, l'empire extra-terreste essaie de nous assiéger depuis bien des années, de nous affaiblir physiquement, économiquement !

Mais le jeu Monopoly-Macdonald's, bah... il fait rien qu'à nous proposer de l'argent ! de la nourriture ! une voiture pour échapper aux aliens !

C'est avant tout du partage !


Tu vois heureusement qu'on parle de ça, parce que je me foutais grave le doigt dans l'oeil, en fait ce jeu il est là pour nous aider. Aider à développer l'humanité même.

 

Merci Monopoly, Merci Macdonald's, c'était vraiment une bonne idée ces vignettes.

 


Ce soir, samedi 20 novembre 2010, je suis en concert avec les Rois de la Suède au Sax à Achères - 78 ( 2, rue des champs    ) à 20h30. Bisou !
Repost 0
Published by Monsieur Poulpe - dans Livin' la vida loca
commenter cet article
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 19:13

nerdzlemonstre.jpg

 

Woaaaah quel beau dessin ! Ok, je sais pas dessiner Maëlys, je sais que dessiner Salomé. C'est pas grave.

 

SI je prend le micro, ici ce soir, c'est tout d'abord pour adresser un clin d'oeil complice à tous ces lecteurs perdus depuis que je ne blogge plus. Mes pauvres je vous plains, tellement tristes de ne plus voir de nouvel article en ces lieux qu'ils sont obligés d'aller fréquenter d'autres endroits misérables sur l'internet. Endroits qui du coup, pensant avoir quelconque interet, se sentent obligés de participer à une vaste pantalonnade nommée golden blog award, et autres disgressions evenementielles du meme type à base de champagne et de jeuxvideo.

Oui, cette mode temporaire du néo-bloggeur qui ne sait pas tenir un clavier mais se la raconte quand même en soirée m'a fait me retourner dans ma tombe.

 

Alors du coup, fatalement, quand le maître des carpates du cyber-espace est agacé : il sort de sa tombe. Je vais donc me remettre à blogger uniquement par égo froissé. Les générations futures doivent se souvenir ce qu'était une vraie blogosphère créative, et non pas une vaste partouze entre péquins moyens certains de savoir ce qu'est la vie juste en suivant la notice de wordpress. Hé.

 

Maaaaais si je prends également le micro ce soir, c'est aussi pour préparer l'auditoire a un long coït hebdomadaire qui se prépare. Car oui : NerdZ revient chaque vendredi pour une saison 4 pleines de paillettes, de cotillons, et de vaseline surtout.

 

Et de la vaseline, c'est ce que l'internaute affectionne par dessus tout actuellement. A l'heure de Facebook, où l'internaute n'a plus à chercher quoique ce soit, et n'a qu'à regarder sa timeline pour avoir l'impression de regarder les infos, il faut tout lui mâcher. Lui redire 3 fois la même chose, et souvent le montrer sous forme de vidéo. Parce que le texte : c'est so 2009.

 

Voici donc pour résumer une bonne fois pour toutes les infos relatives à cette saison 4 de NerdZ, jetées n'importe comment, parce que l'internaute 2010 n'a plus aucun raffinement au niveau de la mise en page.

 

NerdZ Saison 4 tous les vendredi à 19H30 sur Nolife et sur Ankama

 

L'épisode est multi-rediffusé pendant une semaine puis est disponible ensuite uniquement en VOD payante sur Ankama.com

 

Le système de VOD payante sur Ankama fonctionne de la manière suivante : Possibilité de voir plusieurs épisodes en avance sur la diffusion de Nolife, qualité de la vidéo en HD, commentaires audio dispos (des bonus DVD en avance quoi). Le système de Paiement fonctionnera comme pour le Xboxlive, il faut approvisionner son compte avec des points, pour ensuite acheter les épisodes (dispos en téléchargement ou en streaming, au choix).

 

Demain sur Nolife à partir de 19H30 démarrera une soirée spéciale NerdZ avec la rediffusion des deux derniers épisodes de la saison 3 afin de se remettre bien les intrigues en tête, puis un mini reportage sur ce qu'il s'est pour les auteurs entre deux les deux saisons, et enfin les 2 premiers épisodes de la saison 4.

 

La saison 4 comporte 25 épisodes, les 7 premiers seront diffusés à partir de demain jusqu'à fin décembre, puis après la pause de noël, le reste des épisodes suivra, d'ici Fevrier logiquement.

 

Dans cette saison 4 de nouveaux personnages récurrents apparaitront.

 

Bout à bout l'écriture de la saison aura duré 2-3 mois, et le tournage 2 mois (entre Roubaix, Paris, et l'Ardèche)

 

Pour cette saison 4 nous n'avons pas voulu rester sur nos acquis des précédentes saisons, du coup pas mal de changements ont eu lieu, au niveau de l'écriture comme de la réalisation.

 

Je répondrai ici même à vos questions concernant cette saison 4 de NerdZ. Je vais commencer à rebrancher ma tablette graphique, recharger la batterie de ma caméra, et acheter un 5D sur pixmania afin de reblogger décemment.

 

Egorge une chèvre, je suis de retour.

Repost 0
Published by Monsieur Poulpe - dans Livin' la vida loca
commenter cet article
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 10:36

jirailolersurvostombes

De la douceur, de la délicatesse, et puis aussi de la douceur, c'est tout ça que nous a apporté Lolita Séchan sur le plateau de l'émission cette semaine. Lolita est venue nous parler de sa dernière BD "Marshmalone", ainsi que de son parcours et de son avis sur les blogs bd en général.

Au programme de l'émission, le film RED, ainsi que l'add-on de Red Dead Redemption : Undead Nightmares, Goldeneye sur Wii, ainsi que le dernier Prof Layton sur DS.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Monsieur Poulpe - dans Livin' la vida loca
commenter cet article
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 00:18

parisgamesweek1.jpg

Jérémie Périn et moi étions ensemble à l'inauguration du Paris Games Week. Jérémie, réalisateur du clip pixelartement cul Trucker's Delight ainsi que du dernier clip de Syd Matters "HI Life", était là pour voir call of duty black ops, moi aussi. C'était formidable. Seulement voilà, il y avait tellement de champagne...

 

pffiouuu...

 

Alors comme une image vaut mieux qu'un long texte, et que se promener main dans la main completement torchés dans le salon de jeuxvideo le plus classe qui m'ait été possible de voir, ça vaut tout l'or du monde.. et bah...

 

 

 

parisgamesweek2.jpg

 

parisgamesweek3.jpg

 

parisgamesweek4.jpg

 

parisgamesweek5.jpg

 

parisgamesweek6.jpg

 

parisgamesweek7.jpg

 

parisgamesweek8.jpg

 

On a joué à beaucoup de jeux ce soir là, on a parlé à beaucoup de gens, mais jamais nous ne jouâmes à Call of Duty : Black Ops.

Mais... alors le champagne... pfff...

 

Le Paris Games Week est impressionnant de démesure, on se croirait aux amériques à chaque stand, qui n'ont plus rien de stands d'ailleurs, et surtout les bornes de jeu sont disponibles à foison tellement il y en a. Tout comme les hotesses sexy. Un big up.

Et c'est tout naturellement que je me tourne vers la Chibi Japan Expo où je vais passer 3 jours de dédicaces. Parce qu'il n'y a aucune logique dans tout ça.

Repost 0
Published by Monsieur Poulpe - dans Livin' la vida loca
commenter cet article
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 22:24

citadium3.jpg

D'habitude sur mon blog, je me plains - et c'est le propre du bloggeur de se plaindre - de faire trop de taff. En fait, à proprement parlé, j'ai jamais autant bossé de ma vie que durant ce mois de septembre, c'est simple entre la sortie de l'album des rois de la suède, la fin de tournage de la saison 4 de nerdz, un nouveau projet tv à préparer, l'écriture de texte pour une émission, ET tout simplement faire une émission tv hébdomadaire qui demande 3 jours par semaine en continu, ouais, je bosse bien. Et du coup, les soirs où je bosse pas, je fais ce que j'avais jamais vraiment avant... Je fais la fête !

 

La fête à Citadium !

citadium1.jpg

J'étais très content d'être invité à cet évènement majeur pour l'histoire de Citadium. Bon déjà faut dire que je claque des milliers d'euros dans ce magasin de fringues depuis des siècles, et alors là, Citadium a rétablit l'équilibre de la balance.

 

C'est simple, j'ai jamais vu ça. Pour fêter l'ouverture d'une nouvelle boutique Citadium à Beaubourg, ils ont fait les choses en grand.

En très grand.

Dans le nouveau magasin, une poignée d'élus pouvaient arpenter les rayons de fringues un verre à la main  tout en admirant les danseuses burlesques qui se dépoilaient à droite et à gauche, tout en disant bonjour à une jolie fille qui se faisait tatouer entièrement le corps.

Une fois que ces joyeusetés étaient passées, nous prenions des bus spécialement affrétés pour l'occasion pour nous amener dans le grand Citadium, et là...

... la folie.

Les 4 étages du magasins étaient transformés en fête monstrueuse, chaque caisse était devenue un espace open bar de champagne, et pleins de bouffe était dispo un peu partout, salades, glaces, sandwichs, une orgie. Une orgie, au beau milieu des fringues à vendre.

Voir ce magasin completement transformé était purement jouissif, déjà que j'avais un rapport affectif avec l'enseigne, je ne peux désormais qu'affirmer bêtement que " bah merde, bonne chance au nouveau magasin Citadium !"

citadium2.jpg

 

La fête à Bordeaux ! ( enfin, Pessac)

animasia1.jpgDans le cadre de la convention Animasia à Pessac, nous étions partis mes deux amis et moi, en séance de dédicace pour NerdZ.

Alors comme d'habitude, un raz de marée de fans lubriques, donc fatalement, une tonne de dessins de bites pendant 3 heures.

 

MAIS !

 

La grande nouveauté, et c'est quelque chose que je n'avais jamais vu, un stand girly.

Alors y avait des poupées, des trucs de fille, tout ça, MAIS SURTOUT, un stand de Nail Art.

En françait "L'art de l'ongle' tout de suite ça fait moins rêver. Et bien je me suis posé entre les mains experte de la jolie Ophélie pour qu'elle me fasse une superbe manucure, suivi d'une fantastique oeuvre d'art sur les doigts.

Dieu que j'étais séduisant.

Du coup, en la voyant faire, et comme je suis quelqu'un de délicieusement extraverti quand il s'agit de mode ongulaire, j'ai pris une jeune fille qui passait par là, et moi aussi j'ai fais du Nail Art.

Je pense ouvrir une boutique.

En attendant voici mes mains, que j'ai exhibé avec fierté pendant 2 jours. Et dieu sait que c'est difficile d'assumer ça à Paris, quand tu dois taper le code de ta carte bancaire devant le regard d'un monsieur qui n'est pas au courant de l'existence du Nail Art :

animasia2.jpg

 

LA FETE DANS MA NOUVELLE ENTREPRISE

bouyak1.jpgBon avant mon entreprise, c'était le Pole Emploi. C'est une très belle entreprise. Sauf que maintenant, je cumule trois entreprises. Bon c'est un peu compliqué au niveau des contrats, tout ça, mais en gros on va dire qu'en plus de moi, j'ai trois autres patrons.

 

Et le tout dernier patron que j'ai, le plus récent, il a grave enfoncé les autres en matière de coolitude.

Pour les dix ans de la boite, une fête fut organisée dans un Karting / Laser Game. Une fois que tout le monde sentait bien la sueur après diverses activités violentes, le patron prit le micro et remercia tous ses employés, et du coup dit qu'il avait des cadeaux, et se mit à appeler les gens..

Alors moi je riai niaisement quand soudain j'entendis "Poulpe !"

Ah bah merde c'est gênant je... suis même pas encore officiellement dans le... ah ? Ah oui.........

bouyak2-copie-1.jpg

.. Ah oui un Ipod Shuffle avec mon nom gravé dessus. Ok mon nouveau patron a la classe.

 

LA FETE AVEC LES ROIS DE LA SUEDE

Bon ok, pour moi c'était pas trop la fête, mais quand même, entre les deux concerts gratuits, les portraits de gens que j'ai réalisé haut la main à la manière des peintres arnaqueurs de Montmartre, et les autres joyeusetés débiles dans notre caravane aujourd'hui. Mine de rien, j'en ressors comme si j'avais fait la fête. Alors que pas du tout. Je vais me coucher tiens.

abbesses1.jpg

 

Demain je bosse.

Repost 0
Published by Monsieur Poulpe - dans Livin' la vida loca
commenter cet article
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 13:47

playstationmove1

Pour le lancement du Playstation Move, Sony avait organisé une soirée fofolle la semaine dernière, des bornes PS3 partout, des babes à tomber par terre, du champagne en open bar, un concert privé d'Estelle (american booOooy), et des ateliers rigolos un peu partout dans ce joli appartement de 900 m² juste en face de la tour Eiffel.

 

Je ne vais pas parler du PS Move, même si Kung Fu Rider m'a l'air bien débile du coup je l'attends avec impatience. Non je vais parler d'un "atelier" qui m'a beaucoup tenu à coeur : le light painting.

 

La photo ci dessus montre bien le concept, en gros on utilise un long temps d'exposition de l'appareil photo dans un endroit sombre, puis à l'aide de néons, et autres joyeusetés luminescentes on peut dessiner ce qu'on veut. Le but étant que les "modèles" soient immobiles durant la prise de la photo.

 

Alors forcément, une fois que j'ai pris une première photo, avec ce mannequin russe tout juste magnifique, et que j'ai capté comment ça marchait, bah j'ai demandé au photographe d'en refaire une à ma sauce.

 

Et vas-y que j'ai demandé au photographe une commande speciale, et que j'ai demandé à la plantureuse mannequin, dans un anglais parfaitement maîtrisé à base de champagne :  "He will make to me a big cock in the picture, so you can do like this "oh my god he's got a big cock" you know ?"

 

Et chbam...

 

playstationmove2

 

... mais comme quand j'étais bébé, le gland a été coupé :/

Repost 0
Published by Monsieur Poulpe - dans Livin' la vida loca
commenter cet article
19 août 2010 4 19 /08 /août /2010 20:55

focusdaily1.jpg

 

J'ai répondu à quelques questions d'une interview pour le blog de Dailymotion, et je me suis dis que, à la relecture de mes réponses, je pouvais faire partager ça sur mon blog parce que quand même, je me livre énormément.

 

focusdaily2.jpg

 

focusdaily3.jpg

 

focusdaily4.jpg

 

Voilà. Des interviews comme ça, je veux pas m'envoyer des fleurs mais... j'aimerais en lire plus souvent !

Repost 0
Published by Monsieur Poulpe - dans Livin' la vida loca
commenter cet article
16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 11:25

lol2mer7.jpg

 

lol2mer8.jpg

 

lol2mer9.jpg

lol2mer10.jpg

lol2mer11.jpg

 

lol2mer12.jpg

 

lol2mer13.jpg

 

lol2mer13b.jpg

 

lol2mer14.jpg

 

lol2mer15.jpg

 

Cette histoire fut entièrement photographiée sous l'eau, comme on peut s'en douter. J'ai adoré faire ce roman-photo. Devoir penser le cadre de son image, puis aller au fond de l'eau pour être stable, puis se prendre en photo tout seul ou avec l'aide de quelqu'un était un challenge vraiment cool. Ces trois derniers articles de mon blog comportant uniquement des photos sous-marines étaient un pied gigantesque à faire. Du coup je me rend compte du bordel que c'est à faire, mais je rêve désormais de tourner quelque chose sous l'eau.

Repost 0
Published by Monsieur Poulpe - dans Livin' la vida loca
commenter cet article

Le Blog En Mode Corporate

  • : Le blog de Monsieur Poulpe
  • : Si internet a été créé, c'était pour y placer ce blog sur un coussin en velours.
  • Contact

<3

facebook.pngtwitterinsta

Recherche

Le geek c'est chic :


tshirtmmg-copie-2.jpg

 

tshirtkarateboy1.jpg